Quelques heures de printemps

Sortie en salle le 19 septembre 2012

Réalisé par Stéphane Brizé
Avec Vincent Lindon, Hélène Vincent, Emmanuelle Seigner, etc

3,6 (presse) – 2,7 (spectateurs)

Un film grave, qui traite de la maladie, de la fin de vie et des sentiments, parfois si durs à exprimer.

On découvre Vincent Lindon en homme bourru et solitaire, abîmé par la vie et Hélène Vincent parfaite dans un rôle de femme dont l’existence se résume à son chien, des compotes de pommes, un puzzle et sa maladie incurable.

Leur duo fonctionne à merveille et nous fait partager simplement l’absence de communication entre une mère et son fils qui ne savent pas s’aimer. Le silence est pesant, prégnant et donne le rythme à ce film poignant.

On est ému par le ton, la justesse, l’interprétation de chacun des acteurs et la réflexion sur l’existence.

Un très beau film, bouleversant.

Le lien allociné par ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s