Réunion au Crillon

photo mybestluxe.com

Bosser à Paris présente certains avantages. Être officiellement conviée à une réunion qui se tient dans un sublime hôtel luxueux en est un et franchement c’est carrément le top.
Ajoutez à cela que ce n’est même pas moi mais ma chef qui est l’invitée officielle, mais que – comble de malchance – elle n’est pas disponible cette matinée là, on ne peut pas refuser alors… bon bon, ok si c’est demandé gentiment, je veux bien dépanner et y aller !
Euh, faut réviser un truc !? C’est quoi le sujet!?  J’apporte un stylo, un bloc notes? Et je me sape comment !?
Et voilà comment je me retrouve, avec une collègue, place de la Concorde, devant la façade imposante de l’hôtel Crillon pour un petit déjeuner de travail. J’adore…
Escarpins noirs, jupe blanche, caraco et veste noirs. Chic mais pas trop. Suis mal à l’aise en entrant, persuadée que ma non appartenance au milieu se voit comme le nez au milieu de la figure. Pas de bijoux, pas de sac de luxe, ni même de brushing, je ne suis pas du même monde que les locataires de l’hôtel… D’ailleurs, on nous accueille avec un grand sourire  » vous venez pour la réunion!? ». Bon…
Peu importe, je regarde l’énorme collier scintillant de mille feux exposé dans la vitrine de l’ascenseur alors que le groom (on dit comme ça!?) nous guide. Avant de passer dans la salle de présentation, petit déjeuner à base de fruits frais, gâteau au chocolat, viennoiseries, café, thé et jus d’orange fraîchement pressé. C’est bien, mais pas exceptionnel non plus (ben oui ‘sont où les macarons Ladurée, les tasses à café ultra design, etc!?). Bon, on se rattrape avec le balcon monstrueux sur lequel on prend le temps de siroter son café en papotant avec les collègues (on parle de la vue, sur la place de la Concorde, le boulot, ce sera pour après).
Direction la salle de réunion, lourds et épais rideaux, dorures. Chargé et somptueux. Pas vraiment le style qu’on aime (pour le côté design épuré, on repassera) mais ça vaut franchement le détour.
Et puis autant être honnête, c’est peut être la seule et unique fois qu’on mettra les pieds ici (à moins que le lieu soit ouvert lors des journées du patrimoine !?)
Vous aimerez peut être:
Odéon – Marché St Germain
Que devient la Samaritaine?
Galeries et passages parisiens
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s