Migraines…

Après-midi en enfer…
La parlote à la migraine, à se taper la tête contre les murs – pas futé dans ce genre de circonstances, je l’admets – Alors mal à se terrer dans le noir, à se gaver de médicaments, à en pleurer, vomir, dormir…
La parlote ne sait même plus quoi inventer pour que ce mal de tête lui foute enfin la paix.
Une fois qu’on a essayé les médocs, qu’on s’est shooté aux huiles essentielles en se badigeonnant les tempes (merci môman pour l’idée, merci chef d’en avoir toujours sous la main), qu’on a mis ses lunettes, qu’on les a retiré, qu’on a eu chaud, froid, qu’on a pris un thé, mangé un morceau, etc, etc, etc
Et que rien de rien n’y fait, ça devient trop difficile, l’après midi est trop long, on ne supporte plus rien, les odeurs, les bruits et on ne comprend plus rien non plus.
Juste envie de rentrer chez soi et de se lover dans le canap’, dans le noir, et de se faire cocooner jusqu’à s’endormir en priant pour que le réveil se fasse sans maux ni démon migraineux…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s