Constance…

Petit tour chez Monsieur Bricolage (non j’admets que le lieu n’a pas grand intérêt pour l’histoire. Quoique, cela ajoute un brin insolite…)
Ainsi, au rayon électricité, quelle n’est pas ma surprise de croiser une petite fille de 4 ans, joli manteau gris en feutrine, collant en laine assortis à une robe chic grise également, et délicat sous pull crème.

Jusque là rien à signaler me direz vous. La petite, Constance de son prénom, est sans aucun doute une petite fille modèle, issue d’une famille bourgeoise parisienne comme on en croise des dizaines.

Ce qui m’a en revanche franchement choquée, c’est quand le papa, pour répondre à sa fille impatiente, lui réponds « Attendez Constance, je compare, nous partons bientôt ». J’ai cru au départ que c’était un jeu, comme le font des tas de parents qui jouent « à la marchande » avec leurs enfants et les vouvoie pour rendre l’histoire plus vraie. Mais là non, la petite Constance se faisait vouvoyer par son père sans mise en scène ni jeu quelconque.
Les enfants qui vouvoient leurs parents, ça nous fait déjà un drôle d’effet. Mais les parents qui vouvoient leurs enfants, j’avoue que c’est pour moi une découverte. J’imagine à peine lorsqu’il fallait changer les couches de la petite « Ne bougez pas Constance, je vais changer votre couche » !!
Bon, enfin chacun sa conception de l’éducation me direz vous !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s