La Penderie – Paris 1er

Cela faisait plusieurs fois que je lisais des critiques plutôt élogieuses de ce nouveau resto branchouille du 1er arrondissement, et que leurs posts tweeter et Facebook me mettaient l’eau à la bouche alors forcément il fallait que j’aille voir de quoi il en retournait par moi même !
La Penderie (1)
À la sortie du métro Étienne Marcel (au 17 de la rue portant le même nom), impossible de rater ce lieu, bondé un lundi soir. Le cadre est réalisé avec d’anciennes machines à coudre, des mannequins, des bobines et fers à repasser et de jolis tableaux un peu décalés qui collent parfaitement au lieu. Ambiance brasserie nouvelle génération qui s’affirme et qu’on aime.
Le fameux burger de la Penderie

Le fameux burger de la Penderie

Le resto est réputé pour son énorme burger et on comprend pourquoi en le voyant débarquer sur une planche monstrueuse, accompagné d’une belle quantité de frites épaisses sur quasi toutes les tables…
La réputation n’est visiblement plus à faire et tout le monde se régale (n’étant pas carnivore, je n’ai pas testé pour vous mais il semblerait qu’il ait été largement goûté et approuvé).

En filles raisonnables, on opte pour une salade en reluquant les desserts qui nous tendent les bras (on ne peut pas être raisonnable tout au long du repas, sinon on mange des carottes râpées au citron et un yaourt nature devant la télé).
Salade de chèvre

Salade de chèvre

Salade chèvre, miel et noix pour moi et italienne pour M. à base de mozzarella, jambon et copeaux de parmesan.
Salade italienne

Salade italienne

Les assiettes sont généreuses et savoureuses, le pain apporté dans un petit sceau métallique est croustillant et ultra frais. C’est simple mais on se régale. Les voisines optent pour le burger et un autre plat typique de la maison, les fusillis de la penderie (crème, champignons, tomates cerises, parmesan) et semblent satisfaites et largement repues.
Tarte tatin (un délice)

Tarte tatin (un délice)

Côté dessert, on met les bonnes résolutions de côté et on opte pour la tarte tatin et sa crème fraîche et le sablé de petit lu, banane, nutella et chantilly (Le best of de la maison).
Sablé de petit Lu (ultra régressif...)

Sablé de petit Lu (ultra régressif…)

Et on ne culpabilise même pas tellement c’est bon. La tatin est fondante à souhait, au goût caramélisé du tonnerre, un délice.
Quant au sablé, c’est terriblement régressif et sucré donc forcément bon (petit être un brin écœurant si on mange tout car une fois encore, les portions sont généreuses). Venez avec une copine deux desserts et deux cuillères c’est parfait !

L’addition nous est apportée dans un petit sceau en métal, accompagné d’un pot plein de bonbons colorés et acidulés (régressif on vous dit!)

2 choses à retenir :
– le soir c’est bruyant,
– éviter d’être à la diet, le régime ne tiendra pas le choc !
Mais le principal est quand même qu’on y passe une bonne soirée et qu’on y mange bien. Burger adeptes, et becs sucrés, allez donc y faire un tour, vous m’en direz des nouvelles…
(désolée pour les photos de mauvaise qualité, il faut que j’investisse dans un vrai appareil photo)
Publicités

5 réflexions sur “La Penderie – Paris 1er

  1. Pingback: Veggie burger | Parloteparisienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s