Allo les pompiers !?

Le boulot n’est pas toujours de tout repos…
Entre les cruchons, les problèmes informatiques, les pigeons, le black out total, (et là vous vous dites, mais elle est complètement barj’ celle-là, qu’est ce qu’elle peut bien faire comme boulot !!?), voilà maintenant qu’une fumée franchement nauséabonde et grisâtre se dégage de notre toit ! Et oh tiens dis donc, ce sont tout simplement les fils électriques de l’enseigne du resto en bas qui sont en train de cramer !!
Bon, maintenant que le proprio du bar en question a déboulé dans nos bureaux et a bondi sur le toit, qu’il a surveillé de près la fumée qui se dégage, a constaté que ça n’allait pas franchement en s’arrangeant et n’a finalement pas voulu tester l’extincteur à poudre, il ne restait plus que les pompiers a appeler.
Et v’là t’y pas que débarquent 3 camions des pompiers de Paris rue de Rivoli, avec la grande échelle, les casques, les lances et tout et tout ! (j’en connais certaines qui auraient été hystériques !)
Et hop, petit jump de l’athlétique pompier sur le toit (sans le sac à dos qui a l’air de peser le poids d’un âne mort – sont forts ces pompiers !) et de farfouiller le câblage, les différents éléments de la toiture terrasse et de commencer à tout déboulonner la devanture ! (on a compris plus tard qu’avec leur détecteur de chaleur, il recherchait le départ du feu et s’arrêterait de tout démonter une fois que celui-ci serait retrouvé !)
Les amoureuses transies des pompiers en auraient eu pour leur compte, une ribambelle d’hommes jeunes et musclés (en fait on ne voit pas vraiment, on devine plutôt sous leur attirail) était le nez en l’air, les yeux rivés sur nos fenêtres (mais pas sur nous, sur leur sympathique collègue au bout de la grande échelle).
Et figurez-vous qu’on a eu beau, avec mes collègues, (toutes les 3 pliées en deux) jouer les reines d’Angleterre, ou miss France au choix, et simuler l’évanouissement pour que l’un d’eux vienne nous délivrer, à la manière d’une princesse prisonnière tout en haut de sa tour, pas un seul n’a levé le petit doigt !
Alors on est allé faire nos courses pour le déj’ a Franprix (ouais, c’est moins romanesque tout de suite ! et y’a pas de prince charmant, ni de pompiers d’ailleurs à Franprix !)
Allez, les photos du scoop maintenant :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s