Moi BoBo !?

On m’a dit cette semaine que j’étais BoBo. Moi BoBo !? M’enfin pas du tout !
Non hein !? Si !?
Bon. Pour tirer cette affaire au clair, j’ai quand même voulu creuser un peu la question. Parce que ce terme de Bo(urgeois) Bo(hême), on l’emploie un peu à toutes les sauces. Alors finalement être BoBo, qu’est ce que ça veut dire!?
J’ai fait quelques recherches et bien j’ai trouvé ce passionnant article de Slate : Sondage : les bobos slon les Français, le grand malentendu.
On apprend ainsi, d’après un sondage réalisé par YouGov sur internet, que « le bobo est d’abord associé à ses revenus: il est vu comme un individu «riche» pour près d’un tiers des répondants (32%) au style «tape à l’œil» (33%), mais aussi «détachés de la réalité» (32%) et «hypocrites» (28%).
Les bobos sont des « artistes (pour 38% des personnes interrogées), des enseignants d’université (20%) puis des journalistes (19%). Les architectes et les graphistes suivent en bonne logique. »
« Sur le plan politique, le bobo (…) est un héritier de la libéralisation des mœurs des années 1960 qui défend «le soutien à la culture» (24%) et les «libertés individuelles» (18%), mais dont la première valeur reste «l’écologie» (avec 31% des réponses) ».
Je vous invite vivement à lire cet article très intéressant et apportant de nombreuses informations et détails croustillants.
Bon, mais alors, après avoir lu tout ça, je suis vraiment BoBo moi !?Vu comme ça, j’aurais plutôt tendance à répondre : pas franchement !!
C’est vrai que j’habite et travaille à Paris, n’ai pas de difficultés financières particulières (enfin, de la à me dire riche, il y a un graaaand pas, d’ailleurs, les 4 millions du loto de mercredi dernier me sont encore passés sous le nez).
Quoi d’autre? Je suis blogueuse (petite joueuse), un brin écolo (enfin, je fais le tri sélectif quoi !), aime aller au théâtre et au cinéma (mais tout le monde non?), suis fan de déco et d’architecture, de découvertes culinaires (resto & recettes) mais pour autant, je n’ai pas l’impression d’être si différente des trentenaires qui m’entourent…
Alors est-on BoBo par le simple fait de vivre à Paris ? Est-ce qu’il y a des BoBos Nantais, Lavallois ou Auxerrois?
Et vous, comment vous les décririez les Bobos? Comme de petits merdeux friqués et pédants !? Une classe à part? Vous considérez-vous comme BoBo vous même?
En tous cas, je n’avais pas une vision si négative de ce terme avant de lire cet article ! Je vais peut être mal le prendre finalement !!!

bobos - sans bourgeois

Publicités

4 réflexions sur “Moi BoBo !?

  1. Si tu as le temps, j’ai écrit un billet sur le livre de l’Art d’être bobo. Et même si le terme est négatif, je dois reconnaître que je suis 100% bobo : snob et superficielle mais tellement attachante car on sait que c’est juste un vernis. Un art de vivre ;-)!

    • :-) Ben j’avoue que si j’avais su que ce terme avait si mauvaise réputation, je me serais bien plus vexée !!
      Pour moi c’était plus des gauchistes parisiens, un peu végétarien et écolo, médecins ou magistrats, pour le mariage pour tous et la GPA, anti FN et OGM. Rien de bien méchant donc. Mais il semblerait que ma vision à moi des Bobos soit un peu édulcorée…
      En même temps si on en parle autant et qu’on est même obligé de faire des sondages (!!) c’est bien qu’on ne sait plus ce que sont, aujourd’hui, nos bobos…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s