Le Stube – 9ème

Le Stube (2)Oui ce nom la est a priori plutôt étrange et n’évoque pas celui d’un resto. Et puis, attirer le client avec des spécialités franco-allemandes pour une végétarienne, ça ne le fait qu’à moitié. Et pourtant !
Pourtant on a découvert ce petit resto lors d’une magnifique balade au gré des passages et avons fait une halte pour déjeuner chez Stube, au cœur du passage Verdeau.

Le lieu est évidement idéal car lové dans le cœur de cet adorable passage. La déco du resto est elle aussi parfaite, boisé, cosy et accueillante. Les visages sont souriants et les parts de tartes et gâteaux en vitrine plus qu’alléchantes.

Au menu de notre déjeuner, pour 13€, nous avions le choix d’une tarte salée parmi les 4 du jour (poireau – comté, épinards – chèvre – amandes, courgettes – roquefort, tomates – mozzarella – aubergine) et un dessert sur la carte.

Mais Le Stube c’est aussi une carte de petits plats mitonnés, saucisses, pommes sautées, hamburger, et autres plats consistants et généreux !

Nous avons opté pour deux parts épinards et poireaux que nous avons partagé. Servies avec une petite salade lentilles cornichons, une 2nde pommes betteraves et quelques feuilles de salade verte a la vinaigrette relevée (vinaigre de framboise).
Les tartes étaient délicieuses, bien garnies et chaque ingrédient présent et a sa place. Les salades étaient simples mais originales et parfaites en accompagnement. Une belle assiette pour combler notre faim !Le Stube (11)
Le Stube (9)Côté dessert, on salivait depuis le début en songeant a la tarte au citron et amande et a la rhubarbe, pomme et framboise. Un délice.
Les deux tartes sont juste sucrées comme il faut. Côté citron, elle est parfaitement mariée avec l’amande comme la pâte sablée a la crème. Côté rhubarbe, une pâte sucrée délicieuse et un petit crumble sur le dessus qui ravit les papilles.
Le Stube (12)
Le Stube (15)Même le café est délicieux et servi avec une brioche de Noël aux raisins secs et cannelle a se damner.
Le Stube (16)Un sans faute pour un petit resto dans lequel on prend le temps de se poser et de profiter de la douceur de l’instant, de la gentillesse de la serveuse et de l’addition pas trop salée !
Le site internet par ici et deux autres adresses à découvrir au 31 rue de Richelieu et au 17 avenue Iéna.
Publicités

2 réflexions sur “Le Stube – 9ème

    • Si tu as un appétit d’ogre, en effet ça ne suffira pas. Mais honnêtement, les parts de tarte sont de taille honorable et accompagnées de lentilles (quand même) et d’une petite salade. Et puis il y avait le dessert :-))
      On est sorti du resto franchement repu, vraiment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s